WASHINGTON VEUT «BALKANISER» LE SOUDAN EN CINQ ETATS, SELON KHARTOUM

Le Président soudanais se plaint d’être confronté à une «grande pression» des États-Unis qui auraient tramé un complot visant à dépecer son pays. Le gouvernement américain cherche à scinder le Soudan en cinq États isolés, a déclaré à Sputnik samedi le Président soudanais, Omar el-Béchir. Lors de sa rencontre jeudi avec le Président russe Vladimir Poutine, M. Béchir a déclaré que la séparation du Soudan du Sud en 2011 était le résultat de la politique des États-Unis, tout en condamnant l’intervention américaine dans les affaires des pays arabes. «Nous disposons d’informations selon lesquelles les États-Unis aspirent à partager le Soudan en cinq États si nous ne trouvons pas de protection», a indiqué Omar el-Béchir. Et d’ajouter que le Soudan affrontait une «grande pression et un complot des États-Unis».

Ces derniers ont ruiné, selon lui, le monde arabe au cours de ces dernières années.

Comme exemple, il a cité l’Irak, la Syrie, le Yémen mais aussi l’Afghanistan. Le président soudanais Omar al-Bashir, en place depuis 1996, a invité l’armée russe dans son pays lors de sa visite historique à Moscou la semaine dernière, déclarant que le Soudan avait besoin d’une protection contre un complot de type guerre hybride fomenté par les Américains voulant «balkaniser» son État en cinq mini-États à la suite de la sécession du Soudan du Sud en 2011

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *